Comment anticiper son emprunt de biens immobiliers ?

By | 29 janvier 2019

Savoir anticiper son emprunt immobilier est très important et vous permettra d’éviter de nombreux soucis par la suite. Le conseiller spécialiste Yves Hamelin livre quelques conseils à l’investisseur débutant soucieux de bien négocier son prêt.

  1. Délimitez l’ensemble de votre limite d’emprunt.

Bien évaluer l’état de vos finances avant de faire la demande pour votre premier placement est la toute première question à se poser. Pour cela, il sera nécessaire de mettre en route un résumé de l’ensemble de votre situation financière, débit & crédit.

Commencez par déterminer le montant entier de vos recettes : Vous devrez aussi prendre en considération les charges que vous assumez comme par exemple vos prêts ou encore vos dépensez mensuelles fixes (ex chauffage). Si le montant s’avère manifestement comme trop limité, il vous reste  deux alternatives :

– remettre la longueur de la créance de manière à faire diminuer la barre des mensualités ou bien pencher pour une demande – important.

  1. Faites travailler la concurrence

Comment faire cela ? Tout d’abord, n’hésitez pas à vérifier les offres commerciales du voisin. Le 1er reflex sera  sûrement de vous rendre auprès de votre caisse de crédit (= banque) afin d’estimer ou de faire estimer le coût du prêt immobilier qu’elle sera autorisée à vous donner. Mais ne vous fermez pas à cette singulière proposition,  présentez vous à un autre banquier qui négociera avec vous vous les meilleurs taux et les  allocations auprès de différents établissements de prêt. Plus on est de fous plus on rit.

  1. Commissionnez un agent commercial pour le contrat d’assurance crédit

Une police d’assurance de prêt reste adossée à chaque prêt de biens immobiliers conclus, son but étant de protéger les membres de la famille en cas de pépins(impotence du payer ou trépas de l’emprunteur etc…).

Une telle police d’assurance approuve de prévoir le remboursement total du solde. Afin de bénéficier  des meilleures conditions en termes de couverture et au niveau  de tarif de la gratification, le plus simple c’est  la  de faire recours à un commissionnaire en contrat d’assurance. La mission de contrat d’assurance vous fera faire une épargne non dédaignable sur la valeur marchande total du crédit, jusqu’à 10 000 euros, ça peut sauver une famille…